Les grues

JPEG - 1.7 koChaque année est rythmée par le passage au dessus de nos têtes de milliers de grues cendrées, nous annonçant l’arrivée de l’hiver ou le renouveau du printemps.

Les grues cendrées sont une espèce protégée en Europe. Elles traversent la France en novembre et vont regagner le sud de l’Espagne et le Portugal afin d’y passer l’hiver. À la belle saison, elles s’installent au nord de l’Europe, où elles se reproduisent (Scandinavie, Pays Baltes, Pologne et Russie). Leurs voyages migratoires suivent un passage spécifique, large de 200 à 300 km. Elles cheminent vers leur nouvelle destination et traversent la France en diagonale, allant du Nord-Est (Luxembourg, Alsace, Lorraine) au Sud-Ouest (Pyrénées).

Leurs aires de repos sont préétablies, toujours aux mêmes endroits. Elles s’y ressourcent, s’y alimentent et s’y reposent. Désormais certaines grues demeurent en Aquitaine, notamment à Cazalis, pendant la mauvaise saison, tandis que d’autres poursuivent leur voyage.JPEG - 4.3 ko

Ce sont des milliers d’oiseaux qui passent l’hiver dans la région, ils évitent ainsi le franchissement des Pyrénées. Les grues cendrées trouvent en effet des conditions favorables à leur habitat, des abris pour la nuit.

La nuit, la grue a besoin de dormir les pattes dans l’eau car elle diminue ainsi le risque d’anéantissement par des prédateurs. Les échassiers dorment en groupe. Ils se réchauffent et maintiennent la température du groupe un peu supérieure à celle des environs.

Les grues s’alimentent des grains oubliés après la moisson, elles préfèrent les grandes parcelles dégagées.

C’est un spectacle nature à découvrir en week end. Le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne propose des sorties thématiques, renseignements :

http://www.parc-landes-de-gascogne….

Comments are closed.